La toxoplasmose

Nous comptons  dans la clientèle du cabinet de nombreuses  jeunes femmes qui attendent famille ou ont des désirs de maternité.  Revient régulièrement la question : je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose, dois-je donc éliminer le chat de la maison ?  La réponse est clairement non, quoiqu’en disent certains gynécologues.  Il y a toutefois des précautions élémentaires à prendre. Une petite explication sur cette maladie devrait vous aider à mieux comprendre.

Qu’est  ce que la toxoplasmose ?

C’est une infection provoquée par un protozoaire qui peut infecter la plupart des animaux à sang chaud.

Pourquoi  cette fixette sur le chat ?

Parce que le cycle complet du parasite ne se déroule que chez les félidés domestiques et sauvages. Dans nos régions, c’est effectivement le chat domestique qui  est le réservoir le plus fréquent du parasite.  

Comment se transmet le parasite ?

Il y a trois formes infectieuses : des tachyzoïtes  qui vivent dans les tissus du corps, des bradyzoïtes qui se trouvent dans des kystes et  des oocystes qui sont éliminés par les selles des chats. La plupart des chats se contaminent par l’ingestion de bradyzoïtes qui sont dans les tissus des petits rongeurs qu’ils mangent. Le parasite se multiplie dans les tissus et l’intestin du chat,  et entre 3 jours et 3  semaines après sa contamination, le chat va excréter dans ses selles des oocystes non sporulés. Ces oocystes non sporulés ne sont pas infectieux : pour devenir dangereux, ils doivent séjourner minimum 1 à 5 jours hors du chat au contact de l’air.  

Comment une femme peut-elle se contaminer ?

  • Par ingestion  ou manipulation de viande contaminée.  10 à 40% des viandes que nous mangeons peuvent héberger des bradyzoïtes ! ( les vaches et les moutons mangent de l’herbe dans des prairies ou des chats vont à selle, les porcs d’élevage peuvent aussi  ingérer des selles de chats.)
  • En faisant du jardinage ou en mangeant des légumes, si un chat a fait des selles dans le potager.
  • En manipulant le bac du chat de la maison contenant des selles depuis plus de 24 heures.

    Cycle du parasite

    Cycle du parasite

 Quel est le chat qui excrète des oocystes ?

C’est typiquement un jeune chat, récemment contaminé qui fait un épisode de diarrhée profuse. Le chat n’excrète en général  de grandes quantités d’oocystes qu’une fois dans sa vie. Après cet épisode, il s’immunise contre le parasite et n’excrète plus ou peu d’oocystes. Donc, le chat adulte immunocompétent de  la maison a peu de risques d’éliminer beaucoup d’oocystes.

Est-il utile de faire une prise de sang au chat de la maison pour savoir s’il est porteur de toxoplasmes ?

Ce que l’on va doser dans cet échantillon, c’est le taux d’anticorps que le chat a dans son sang. Si le résultat est positif, le chat est immunisé et n’excrète peu ou pas d’oocystes, il n’est pas dangereux. Par contre, le jeune chat de moins de 4 mois qui fait une diarrhée à toxoplasmes et en élimine beaucoup sera négatif à l’analyse de sang !

Que doit faire une jeune femme pour évider la contamination si elle n’est  pas encore immunisée ?

  • Ne pas consommer ou manipuler de la viande pas ou peu cuite. C’est la source la plus fréquente de contamination. La viande doit être cuite à 68° minimum. Si vous ne pouvez vivre sans consommer de la viande rouge,  sachez que la viande qui a été congelée à – 20° pendant minimum 24 heures ne représente plus de danger.
  • Eviter le jardinage ! Les parterres sont le milieu idéal pour la sporulation des oocystes .
  • Eviter les salades et légumes non cuits.
  • Eviter le contact avec les selles du chat de la maison : demander à monsieur de changer régulièrement le bac et de le nettoyer une fois par  semaine à l’eau de javel. Si monsieur est en voyage ou est trop occupé pour se consacrer à ces basses besognes domestiques, porter des gants et se laver correctement les mains évite le danger.

Le chat adulte d’appartement qui ne mange que de la nourriture industrielle ne peut  pas se contaminer , évitez donc de lui donner de  la viande crue, il ne présentera aucun risque. Le chat le plus à risque si on ne respecte pas les règles de nettoyage du bac serait donc un jeune chat qui présente de la diarrhée, car cette diarrhée pourrait être provoquée par de la toxoplasmose. A condition de respecter ces règles d’hygiène assez basiques, il n’y a donc aucune raison de diaboliser le chat de la maison…

toxoplasmose

Ce contenu a été publié dans Conseils vie quotidienne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.