Surcharge pondérale = DANGER

L’obésité est un problème de plus en plus fréquent, aussi chez nos animaux domestiques !  On estime que 40% de nos animaux (chien et chat) souffrent aujourd’hui de surcharge pondérale.

Ce que nous savons depuis longtemps chez l’homme est aussi valable pour nos compagnons à quatre pattes : l’obésité est un facteur favorisant de nombreuses pathologies !  Une étude récente a calculé l’espérance de vie de deux groupes de chiens : un groupe nourri à volonté et l’autre dont on a limité la ration.  Le groupe nourri à volonté a montré une espérance de vie moyenne inférieure de 2 ans !!

Quels sont les dangers encourus par mon animal s’il est trop gros?  Entre autres, il pourrait souffir plus rapidement ou plus souvent qu’un autre d’hypertension, de différents problèmes articulaires, de constipation, de problèmes urinaires.  Son surpoids peut aggraver d’éventuels problèmes respiratoires, et l’arthrose qu’il risque fort de développer s’il a la chance comme beaucoup aujourd’hui d’atteindre un âge avancé.  Il présente également un risque accru de développer un diabète sucré, qu’il faudra alors le plus souvent traiter par des injections d’insuline biquotidiennes !

Comment savoir si mon animal est trop gros?  Le vétérinaire pourra vous dire lors d’une visite si votre animal dépasse son poids idéal.  Quelques points de repère : vous devez pouvoir sentir facilement ses côtes, vous devez pouvoir identifier sa taille.  On peut établir un score corporel sur base notamment de ces critères.

Que dois-je faire pour qu’il maigrisse?  L’équilibre fragile « énergie fournie par l’alimentation / énergie dépensée par l’exercice » diffère bien entendu d’un individu à l’autre.  Par exemple, si votre chat n’a pas la possibilité de sortir ou s’il est peu enthousiaste à cette idée, il faudra le stimuler un maximum à faire de l’exercice, en jouant avec lui mais également par divers stratagèmes que votre vétérinaire pourra vous expliquer.  Pour le reste, et le point le plus important : vous devrez contrôler la quantité de calories qu’il avale !  En limitant la quantité d’aliment bien sûr s’il est donné à volonté ; en utilisant éventuellement des aliments moins caloriques qui vous permettent de lui donner des quantités suffisantes pour qu’il ne se sente pas affamé et que vous ne vous sentiez pas coupable… soit judicieusement choisis en magasin soit fournis par le vétérinaire dans les cas les plus graves : il existe des aliments qui aident à traiter l’obésité telle une pathologie, puisqu’on peut considérer qu’elle en est une.

N’oubliez pas, aussi et particulièrement dans le cas de l’obésité, mieux vaut prévenir que guérir !!  Il sera beaucoup plus difficile de faire maigrir un animal déjà beaucoup trop gros, qui n’a plus envie de bouger et qui a de très faibles besoins pour maintenir ainsi son surpoids.  Une balance est à votre disposition dans la salle d’attente du cabinet pour vérifier facilement l’évolution du poids de votre animal !  N’hésitez pas à l’utiliser !

Ce contenu a été publié dans Conseils santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Surcharge pondérale = DANGER

  1. Très,très intéressant et instructif comme site vétérinaire. Superbe comme surface de cabinet et le reste aussi. A bientôt , Valérie

  2. hiit dit :

    Do you have a Facebook fan page for your site?
    Ron