L’éducation du chiot : trucs, astuces et idées reçues.

Un nouvel arrivant dans la famille?  Nombre d’entre vous auront pris des informations un peu partout avant de l’accueillir, afin de savoir comment lui apprendre les règles de base, et en premier lieu la propreté.  Mais des erreurs sont pourtant souvent commises par des propriétaires trop gentils, voulant trop bien faire ou mal renseignés par des théories circulant de bouche à oreille ou sur le net.

La récompense

le conditionnement positif, consistant à associer un stimulus positif pour le chien à un acte qu’il effectue comme vous le voulez, reste beaucoup plus efficace que toutes les punitions.  Vous l’avez compris, chez un chiot, on parle de friandise.  Par exemple, au début de l’apprentissage de la propreté, emmenez lors de chaque promenade des petites récompenses alimentaires, pour les donner au chiot dès qu’il fait ses besoins à l’extérieur.  Après quelques jours, alternez la récompense alimentaire avec une caresse afin de ne pas entretenir excessivement sa gourmandise.

La punition

Si le chiot fait ses besoins devant vous, vous pouvez intervenir immédiatement, par une attitude négative ferme, sans pour autant crier ou le brutaliser, et en lui montrant ensuite le plus vite possible où il doit se soulager.  N’oubliez pas alors de le récompenser même s’il ne fait plus que 3 gouttes à l’extérieur.

Vous l’avez certainement lu, et pourtant nombreux sont les propriétaires qui ne respectent pas ce précepte fondamental de l’éducation d’un chien : si vous ne l’avez pas vu commettre la bêtise, vous ne pouvez pas le punir!  Tordons le cou aux idées reçues :

  • Non, il ne comprend pas ce qu’il a fait de mal : ce que vous voyez dans son regard et son attitude – position aplatie, oreilles baissées, oeil « coupable » - c’est de l’anxiété de vous voir débouler en mode « fâché »
  • Non, lui mettre son museau dans ses déjections n’apporte rien si ce n’est une dose de stress supplémentaire
  • Non, il ne comprend pas quand vous lui expliquez qu’il a fait une bêtise, même vous lui trouvez ’le regard intelligent’ et que vous avez l’impression qu’il ’prête l’oreille’

Le nettoyage

Il ne faut pas nettoyer les éventuels dégâts provoqués par le chien en sa présence.  En effet, cette activité vous met dans une position qui est souvent pour le chien synonyme d’appel au jeu.  Il sera donc ravi de sautiller autour de vous, ce qui renforcera votre exaspération et ensuite son incompréhension de votre attitude négative.  Faites sortir le chien de la pièce au moment de nettoyer.

L’attitude et le ton

Le chien ne comprend pas le langage humain.  Il peut seulement associer certains mots que vous prononcez avec des stimulations positives ou négatives et peut donc adapter ses comportements en fonction de ce qu’il obtient comme résultat de votre part.  De plus, la communication visuelle est dans l’espèce canine beaucoup plus importante que la communication auditive.  Vous devez donc prendre garde que votre attitude corresponde au message que vous voulez faire passer.  Un « non » doit s’accompagner d’une position debout, les épaules en avant et le ton ferme.  Un rappel peut se faire en position accroupie, en signe d’appel au jeu, avec une friandise en main si nécessaire ; il doit être associé à un ton encourageant et le retour du chien doit toujours être suivi d’un stimulus positif (récompense, félicitations) et surtout pas d’une remontrance même si le chien a mis un certain temps à réagir à votre demande.  Utiliser le cri ou le ton implorant est contre-productif parce que le chien comprendra mal votre demande qui peut même être pour lui source d’anxiété.  Toute attitude positive qui suit directement une bêtise du chien est évidemment catastrophique pour un bon apprentissage : ne le caressez pas, ne vous accroupissez pas pour lui expliquer gentiment que ce qu’il n’a fait n’est pas bien, sous peine de le voir rapidement réitérer l’acte dans l’espoir de vous faire plaisir…

Ceci n’est qu’une courte évocation de quelques principes d’éducation.  Si vous avez des questions supplémentaires concernant l’apprentissage de votre chiot ou de votre chien, n’hésitez pas à nous contacter !

Ce contenu a été publié dans Conseils vie quotidienne. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.