Alimentation raisonnée : exercices pratiques.

Lire d’abord : Alimentation raisonnée : théorie et aspirine.

Rappel des objectifs pour le chat, selon les recommandations de Kirk et al. (2000) :

  • 30 à 45% de protéines dans la matière sèche, dont une part la plus importante possible de protéines animales.
  • 9 à 30% de matières grasses dans la matière sèche, avec des réserves sur la quantité en cas de surpoids.
  • Na 0,2-0,5% ; Ca 0,5-1% ; P 0,5-0,8% (avec un rapport Ca/P de 0,9 à 1,5) ; K 0,6-1% ; Mg 0,04-0,1%.
  • moins de 5% de fibres dans la matière sèche.
  • moins de 45% d’hydrates de carbone dans la matière sèche.

Les pourcentages mis entre parenthèses sont les pourcentages calculés dans la matière sèche, qui sont malheureusement absents de la plupart des paquets d’aliments.ALIMENT 1 (sec)

Céréales (20%), Viande et sous-produits animaux, extraits de protéines végétales, huiles et graisses, sous-produits d’origine végétale, poisson et sous-produits de poisson (saumon 4% dans les croquettes rouge-brun et marron-clair), levures, substances minérales, légumes 1% (dans les croquettes vertes, jaunes et orange) – protéines brutes 30% (34%), matières grasses brutes 10% (11%), cendres brutes 7,5% (8,5%), fibres alimentaires brutes 2,0% (2,25%), humidité 10,5%,  hydrates de carbone (par déduction) : 43,5% (48,6%)

Constatations : Le premier produit utilisé dans l’aliment n’est pas d’origine animale.  Les pourcentages ne sont pas détaillés, ni la nature de la viande, du poisson ou des céréales.  Le taux en protéines est suffisant, mais il est impossible de savoir si leur origine est principalement animale.  Le taux d’hydrates de carbone est excessif.  Les taux en minéraux ne sont pas précisés.

ALIMENT 2 (sec)

Viande et sous-produits animaux 55% (dont 25% de poisson frais cuisiné), céréales (riz 14%, maïs, orge), extraits de protéines végétales, huiles et graisses, minéraux, fructo-oligo-saccharides – protéines brutes 31% (33%), matières grasses brutes 15% (16%), cendres brutes 8,5% (9,1%), fibres alimentaires brutes 1,5% (1,6%), humidité 7%, hydrates de carbone (par déduction) : 37% (39,8%), Ca 1,3% (1,4%), P 1% (1,1%)

Constatations : Le premier produit utilisé dans l’aliment est une source de protéines animale, et son pourcentage est important.  La nature de la viande et des sous-produits animaux n’est pas précisée (sauf les 25% de poisson frais), mais bien la nature des céréales.  Les taux en minéraux sont incomplets, et les taux de Ca et P sont trop élevés (mais avec un rapport correct).  Le taux en protéines est correct, le taux en matières grasses un peu supérieur à l’aliment précédent, une même quantité d’aliment remplira donc davantage les besoins en énergie de l’animal.  Le taux d’hydrates de carbone n’est pas excessif.

ALIMENT 3 (sec)

Protéines déshydratées de poulet et de dinde, farine de gluten de maïs, graisses animales, maïs moulu, riz moulu, riz brun, protéines déshydratées de thon, hydrolysat de poisson, orge moulu, gruau d’avoine, hydrolysat, pulpe de betterave séchée, chlorure de potassium, hydrochlorure de L-lysine, carottes déshydratées, petits pois déshydratés, concentré de tomates, épinards en poudre, pulpe de citron, concentré de raisin, huile végétale, huile de poisson, DL-méthionine, sel, carbonate de calcium, fibres d’avoine, oxyde de fer, phosphate dicalcique, taurine, L-tryptophane, vitamines et oligo-éléments. Agents conservateurs naturels (tocophérols, acide citrique et extrait de romarin). – protéines brutes 32,1% (34%), matières grasses brutes 20,8% (22%), fibres alimentaires brutes 1,7% (1,8%), humidité 5,5%, hydrates de carbone : 33,8% (35,8%), calcium 0,76% (0,8%), phosphore 0,71% (0,75%), sodium 0,43% (0,45%), potassium 0,76% (0,8%), magnésium 0,07% (0,07%).

Constatations : Le premier produit utilisé dans l’aliment est une source de protéines animale.  Les pourcentages ne sont pas détaillés, mais la nature des produits animaux est systématiquement précisée.  Les taux en minéraux sont cités et corrects.  Le taux en protéines est correct, le taux en matières grasses supérieur aux deux aliments précédents.  Le taux d’hydrates de carbone n’est pas excessif.

ALIMENT 4 (humide)

Viandes et sous-produits animaux, poissons et sous-produits de poissons (dont blancs min. 4%), céréales, extraits de protéines végétales, sub. minérales – protéines 8,5 % (47%) – matières grasses 5% (27%) – fibres alimentaires brutes 0,3 % (1,6%) – matières inorganiques 1,8 (10%) – humidité 82 %

Constatations : Le premier produit utilisé dans l’aliment est une source de protéines animale.  Les pourcentages ne sont pas détaillés, ni la nature des produits animaux (sauf les 4% de poissons blancs).  Le taux en protéines est un peu excessif et le taux en graisse est élevé (l’aliment est donc à déconseiller aux animaux ayant tendance à prendre du poids).  Les taux en minéraux ne sont pas précisés.

ALIMENT 5 (humide)

Thon de l’océan atlantique 75%, Bouillon de poisson 24%, riz 1% – protéines brutes 20% (87%), matières grasses brutes 0,5% (2,17%), fibres brutes 0,1% (0,43%), cendres brutes 2% (0,86%), humidité 77%

Constatations : La très grande majorité des produits utilisés dans l’aliment sont des sources de protéines animales.  Les pourcentages sont détaillés.  Le taux de protéines est cependant excessif et le taux de graisse est faible.  Les taux en minéraux ne sont pas précisés (le poisson sans ses arêtes est excédentaire en phosphore par rapport au calcium, peut-être les arêtes ont-elles été broyées et mélangées mais ce n’est pas précisé sur l’emballage).

ALIMENT 6 (humide)

Bœuf, porc, foie de porc, farine de blé, farine de riz, oxyde de fer, amidon de maïs, cellulose, farine de gluten de maïs, huile végétale, hydrolysat, sulfate de calcium, phosphate dicalcique, petit lait en poudre, DL-méthionine, carbonate de calcium, taurine, sel iodé, chlorure de potassium, hydrochlorure de L-lysine, vitamines et oligo-éléments – protéines brutes 9 – 10.4 % (36 – 41.9 %), matières grasses brutes 5.3 – 6.7 % (21.8 – 26.8 %), fibres alimentaires brutes 1 – 1.2 % (4.3 – 5 %), humidité 74.8 – 75.8 %, hydrates de carbone : 5.1 – 7.6 % (20.5 – 30.1 %), calcium 0.2 – 0.25 % (0.82 – 1 %), phosphore 0.17 – 0.19 % (0.72 – 0.75 %), sodium 0.07 – 0.13 % (0.31 – 0.5 %), potassium 0.19 – 0.22 % (0.79 – 0.88 %), magnésium 0.02 – 0.02 % (0.06 – 0.08 %).

Constatations : Les trois premiers produits utilisés dans l’aliment sont des sources de protéines animales.  Les pourcentages ne sont pas détaillés, mais la nature des produits animaux est systématiquement précisée.  Le taux en protéines est correct, le taux de matière grasse est relativement élevé.  Le taux d’hydrates de carbone n’est pas excessif.  Les taux en minéraux sont cités et corrects.

Retour à la théorie

Ce contenu a été publié dans Conseils santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Alimentation raisonnée : exercices pratiques.

  1. Ping : Alimentation raisonnée : théorie et aspirine. | Blog du Cabinet Vétérinaire HCL