La stérilisation des animaux de compagnie : le chat

Pourquoi faire opérer mon chat ? 

Chaque cas est bien sûr individuel, mais plusieurs raisons médicales ou comportementales indiquent qu’il est préférable de faire stériliser la plupart de nos petits animaux domestiques.

Un chat mâle non castré qui sort a un territoire beaucoup plus large (couvrant celui de plusieurs femelles qu’il convoite) que le chat mâle castré : il va donc vadrouiller beaucoup plus, il augmente ainsi le risque d’avoir un accident (voiture, chute) ou de se perdre.  Il va entrer en conflit avec d’autres mâles concurrents, et peut ainsi rentrer régulièrement blessé.  Il risque également beaucoup plus qu’un mâle castré de contracter des maladies transmissibles sexuellement ou par les bagarres, comme la leucose et le sida du chat !

Un chat mâle non castré qui ne sort pas ne court pas de risques sanitaires.  Par contre, il va très probablement marquer son territoire chez vous, c’est-à-dire projeter des petites quantités d’urine extrêmement odorantes un peu partout dans la maison.  Il ne sert à rien de le punir, il s’agit pour le chat mâle d’un comportement naturel, qui ne s’effacera qu’après une (rapide!) castration.StérilisationUne chatte non stérilisée qui sort est susceptible de faire jusque 4 portées par an.  Certes, les chatons c’est mignon comme tout.  Cependant, pensez qu’il faudra chaque fois placer ces petits, alors qu’il y a malheureusement toujours pléthore d’offres par rapport à la demande.  Qu’il y a toujours un risque de complications lors de la grossesse ou de l’accouchement.  Que faire plusieurs portées augmente pour la chatte le risque de développer une infection utérine.  Et enfin qu’elle est exposée de cette façon, comme le mâle non castré, aux maladies sexuellement transmissibles.

Une chatte non stérilisée qui ne sort pas court beaucoup moins de risques préjudiciables à sa santé.  Cependant, le fait de ne pas être stérilisée la rendra susceptible de contracter une infection utérine, des kystes ovariens et/ou des tumeurs mammaires à un moment ou l’autre de sa vie.  De plus, vous allez vite constater que les manifestations des chaleurs peuvent être insupportables : beaucoup de chattes miaulent très bruyamment pour attirer les mâles, de préférence la nuit ; certaines émettent également des urines odorantes à des endroits inappropriés.  Là non plus, rien ne sert de la punir, seule la stérilisation vous soulagera de ces désagréments.

A quel moment dois-je penser à l’opération ?

Chez le mâle comme chez la femelle, on conseille généralement de programmer la stérilisation autour de l’âge de 6 mois.  Opérés à cet âge, les inconvénients cités ci-dessus leur seront la plupart du temps épargnés.  Il n’y a pas d’âge limite pour une stérilisation, tant que votre animal est en assez bonne santé que pour supporter une anesthésie et une intervention chirurgicale.  Cependant, plus tard elle est effectuée, plus le risque que votre animal ait subi un des problèmes cités au préalable est élevé.  Par exemple, si votre chat a déjà contracté une maladie transmissible, le castrer ne le soignera pas, même si l’opération l’aidera à prévenir certaines conséquences de sa maladie et limitera sa contagion à d’autres chats.

Quels sont les effets secondaires de l’opération ?  Va-t-il changer de comportement ?

Une conséquence de la castration reconnue largement à ce jour est la susceptibilité à prendre du poids.  Il faudra donc dans certains cas adapter le régime de votre chat afin de prévenir ce problème.  Avec un aliment adapté donné en quantité raisonnable, il sera souvent très facile d’éviter cet écueil.  Habituer le chat dès son plus jeune âge à une alimentation équilibrée et rationnelle – éviter de donner dès qu’il réclame, ne pas l’habituer à mendier à table, etc. – est d’ailleurs quelque chose qui vous aidera grandement à passer la transition sans heurts.

La stérilisation ne change pas le tempérament du chat.  Elle supprime bien entendu les comportements liés aux hormones, c’est-à-dire les marquages, les miaulements, et pour certains chats - pas tous – la tendance à vadrouiller.  Par contre, elle a lieu à un moment de transition qui peut vous faire penser le contraire : votre chaton devient progressivement adulte, et des modifications de ses habitudes sans rapport avec l’opération vont naturellement se mettre en place.

Comment cela se passe-t-il ?

La stérilisation est réalisée bien entendu sous anesthésie.  En général, nous vous proposerons donc de déposer l’animal un matin pour le récupérer sur ses quatre pattes en fin de journée.  Si la castration du chat ne nécessite pas de sutures sur la peau et est généralement oubliée le lendemain, la stérilisation d’une chatte est suivie d’une courte convalescence d’environ 10 jours, au terme de laquelle un contrôle devrait être réalisé, associé au retrait des fils de suture si nécessaire.  Nous accompagnons toute opération d’un traitement analgésique (contre la douleur) adapté afin que la période post-opératoire soit la plus confortable possible pour votre animal.

Kity & Katy en salle de réveil

Kity & Katy en salle de réveil

N’hésitez pas à nous poser vos questions par téléphone, et éventuellement à prendre rendez-vous avec l’un des vétérinaires du cabinet pour programmer l’intervention !

Ce contenu a été publié dans Conseils santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.